Des classes méthodistes réorganisées pour une mission qui avance à Abengourou


Le samedi 25 octobre s’est tenue au temple méthodiste uni Jubile d’Abengourou une journée de réflexion sur ses classes méthodistes sous la conduite du Très Rev. Pasteur Séraphin MOUDE, Pasteur Principal de cette communauté et Surintendant du District Missionnaire d’Abengourou. Les conseillers et membres de cette congrégation se sont séparés avec de nouvelles résolutions pour rendre plus dynamique leur communauté à la gloire de Dieu.

Le Très Rev. MOUDE illustrant à l'aide d'une carte la nécessité pour les conducteurs de classes méthodistes d'habiter dans le même quartier que leurs membres.

Le Très Rev. MOUDE illustrant à l’aide d’une carte la nécessité pour les conducteurs de classes méthodistes d’habiter dans le même quartier que leurs membres.

 

Bethel, Samarie, Sarepta, Sinaï et Sion. Voici des noms bien connus dans la Bible. Ce sont aussi les noms de baptême de cinq (5) classes de l’Eglise Méthodiste Unie (EMU) Jubilé d’Abengourou. Des classes qui traversent une période de redynamisation et seront désormais au nombre de six (6).

« Banni en nous l’esprit de relâchement » a déclaré le catéchiste Abou Djoman Olivier lors de son exhortation tirée de Proverbes 18 : 9 – 10, à l’ouverture du séminaire de réflexion sur la redynamisation des classes de cette église locale.

En effet, il y a eu du relâchement dans le fonctionnement des classes de cette communauté. Entre autres raisons : les fidèles se rendent visite moins et la participation aux rencontres des classes baisse.

Pour le frère Fred CHOU, « si les visites ne se faisaient pas, c’est parce que cette tâche était simplement réservée aux conducteurs. ».

 

Un projet pour redynamiser les classes

Le Très Révérend Pasteur Séraphin MOUDE a entamé ce projet de redynamisation en 2013 avec l’objectif de « donner plus de force aux classes méthodistes » de son secteur missionnaire. Ainsi, durant le premier semestre de l’année 2014, il a eu des consultations individuelles avec les cinq classes méthodistes.

Le samedi 25 octobre 2014 était l’occasion pour toute la communauté de se réunir pour faire le bilan des consultations et adopter des mesures pour redonner à la classe méthodiste unie sa place de « cellule de base d’une église locale » explique le Très Rév. MOUDE.

 

Que’est-ce qu’une classe méthodiste en fait ?

Pour renforcer le projet, le Pasteur Virginie BIEKE de l’EMU « Gethsémani » d’Abobo-Doumé (Abidjan) a fait un exposé sur le thème : « La classe méthodiste » lors de cette rencontre stratégique de l’EMU Jubilé d’Abengourou.

Expliquant que « la classe méthodiste c’est le rassemblement d’une quinzaine de fidèles qui habitent le même quartier, » le Pasteur BIEKE a indiqué que la classe « est sous la supervision d’un conducteur et que ses rassemblements servent à promouvoir la communion fraternelle entre les membres d’une église locale, une fois par semaine en dehors du dimanche ».

Sur la base du constat qui avait été fait sur le fonctionnement de ces cinq classes et de l’exposé du Pasteur BIEKE, les responsables de cette communauté ont procédé à la réaffectation des conducteurs de classes en fonction de leurs lieux d’habitation.

Lire aussi: La Journée Nationale des Conducteurs 2014 à Niablé

La réorganisation s’impose

Ces nouvelles dispositions affectent le lien entre Conducteur et fidèles. Les conducteurs se rassurent, comptant sur l’Eternel. « Dieu est le premier Conducteur de classe, » nous révèle Coulibaly Moïse, le nouveau conducteur de la classe Sion, précédemment conducteur de la classe Sarepta, qui se tient à plus de deux kilomètres de son lieu de résidence. « Je sais que les fidèles que je laisse à la classe Sarepta sont entre de bonnes mains » nous confit-il, ajoutant que ses « collègues feront du bon travail. »

Certains fidèles sont aussi été affectés par les changements qui ont été adoptés. C’est le cas de Mme N’Gbanan Marie, qui « ressens un peu de tristesse, » mais crois qu’elle va finir par m’habituer à la nouvelle classe. Mme N’Gbanan habite le quartier Lobikro qui fait partie de la classe Sion. Auparavant, sa famille et elle était membres de la classe Bethel, au quartier Plateau à moins d’un kilomètre.

 

La mission avance

Pour la plupart des fidèles, cette rencontre de réflexion a permis de réaliser que la mission méthodiste unie avance car, une nouvelle classe a été créée lors de cette rencontre stratégique. Bien que la classe Bethel fût très vaste, cela n’empêchait pas à ces membres de se réunir régulièrement. Mais afin de promouvoir le rapprochement et la communion fraternelle entre les fidèles, la classe a été scindée en deux faisant passer le nombre de classes méthodistes de cinq à six.

« C’est une joie pour moi d’accueillir et d’appartenir à cette nouvelle classe » s’est réjouis le frère Salomon N’Zo qui a déjà commencé à réfléchir sur la proposition du nom de baptême de la jeune classe. « Je vais proposer ‘Béthanie’ » a-t-il déclaré. Ajoutant que « c’est une ville importante (…) pour avoir vu passer le Seigneur Jésus allant à Jérusalem pour accomplir la mission à lui confier par Dieu. » Il faut signaler que des travaux sont en cours pour la création d’une nouvelle communauté à Abengourou.

Certains membres sont devenus conducteurs de classe à la suite de la réflexion du 25 octobre 2014. C’est le cas du frère Adjélou Euloge, précédemment membre de la classe Bethel. « Je ne m’attendais pas à devenir conducteur » nous a-t-il affirmé « mais vu les circonstances, je l’accepte comme un appel au service du Seigneur. »

 


Article par Ndzulo Tuéché (Joe), Chargé de Communication du District Missionnaire d’Abengourou. Si vous souhaitez nous envoyer un article ou nous contacter directement avec une question ou un problème, s’il vous plaît écrivez à l’adresse contact@lemissionnaire.org.

Publié dans Actualité Tagués avec :

Laisser un commentaire


Catchable fatal error: Argument 1 passed to wp_review_exclude_review_comments() must be an instance of WP_Comment_Query, instance of Decent_Comment given in /home/uulosl/public_html/lemissionnaire.org/wp-content/plugins/wp-review/includes/functions.php on line 471